Swiss premium oral careSwiss premium oral care

Choisissez votre pays Suisse Suisse
Livraison gratuite pour commandes à partir de 20 CHF!
Livraison sous 1-3 jours ouvrés
Paiement sécurisé avec 3D Secure

Gingivite : causes et traitement

Lorsque l'on découvre tout à coup des traces rouges après avoir croqué dans une pomme juteuse, on est effrayé : la gencive saigne. C'est souvent l'un des premiers signes d'une gingivite. 

Tu découvriras dans cet article ce qui se cache exactement derrière cette inflammation des gencives, comment tu peux la traiter et pourquoi tu ne dois en aucun cas la prendre à la légère.

min read
Sep 2023
https://curaprox.ch/fr/blog/post/how-to-combat-gingivitis
min read
Sep 2023
https://curaprox.ch/fr/blog/post/how-to-combat-gingivitis

La gingivite : D l'essentiel en bref

  • Les symptômes : La gencive est rouge, enflée, sensible à la pression et saigne légèrement.
  • Durée de la gingivite : Avec une hygiène buccale rigoureuse, la gingivite aiguë guérit en quelques jours. Si elle ne s'est pas résorbée au bout d'une semaine, tu devrais consulter un dentiste.
  • Conséquences de l'absence de traitement : si tu ignores les signes, tu risques de développer une gingivite chronique qui peut évoluer en parodontite - une inflammation des tissus de soutien des dents - et entraîner la perte des dents.
  • Cause : La plupart des gingivites sont dues à un manque d'hygiène buccale. Toutefois, les blessures de la gencive, les médicaments, les infections et certains facteurs de risque sont également des déclencheurs possibles.
  • Type de traitement : la mesure la plus importante est une hygiène buccale particulièrement rigoureuse. En outre, des bains de bouche anti-inflammatoires et antibactériens peuvent accélérer la guérison.
  • Prophylaxie : un brossage soigneux des dents ainsi qu'une alimentation saine et des visites de contrôle régulières chez le dentiste sont les meilleures mesures de prévention pour se protéger des inflammations gingivales.

Définition : Qu'est-ce qu'une gingivite ?

Dans le jargon médical, l'inflammation des gencives est appelée gingivite. Il s'agit d'une infection de la gencive par des germes provenant de la cavité buccale. En règle générale, les coupables sont des bactéries, mais il existe aussi des gingivites dues à des champignons ou à des virus.

En général, la gingivite se développe ainsi : Si les dents et les espaces interdentaires ne sont pas régulièrement et soigneusement nettoyés, de la plaque dentaire se forme, surtout au niveau du sillon gingival. Dans cette plaque, les bactéries et autres germes peuvent se propager et se multiplier à merveille. Ils attaquent alors la gencive. Résultat : elle se met à saigner, à gonfler et à être sensible à la pression - des symptômes typiques d'une gingivite.

Une gingivite est-elle dangereuse ?

Une gingivite aiguë n'est pas dangereuse et guérit généralement au bout de quelques jours. Elle est même très répandue. Néanmoins, tu ne dois pas prendre la gingivite à la légère. En effet, si elle n'est pas traitée et se transforme en gingivite chronique, cela peut avoir de graves conséquences. Les bactéries peuvent se propager de plus en plus. Des poches gingivales se forment, dans lesquelles les bactéries peuvent s'installer encore plus facilement. La gencive se rétracte et expose les collets dentaires. Une parodontite menace.

Digression : les poches gingivales

Une poche gingivale se forme lorsque la gencive n'est plus tendue contre la racine de la dent, mais qu'elle s'est détachée. Plus une poche gingivale est profonde, plus les bactéries peuvent s'y loger et aggraver l'inflammation. Les dentistes peuvent déterminer la profondeur des poches gingivales à l'aide d'une sonde. Si les dents, la gencive et le parodonte sont sains, la sonde touche l'os au bout d'un ou deux millimètres seulement. En cas de gingivite aiguë, cette valeur peut atteindre 3,5 millimètres, car la gencive est gonflée. En cas de parodontite sévère avec résorption osseuse et atrophie gingivale, les poches gingivales peuvent même atteindre plus de 10 millimètres de profondeur. On parle de parodontite modérée à sévère à partir de 5,5 millimètres.

Parodontite ou gingivite ?

La gingivite, une inflammation relativement bénigne des gencives, est souvent confondue avec la parodontite, une affection bien plus grave. La grande différence : Dans le cas de la gingivite, seule la gencive est touchée par l'inflammation. Dans le cas de la parodontite, l'inflammation s'étend également aux os. Ce n'est pas seulement la gencive qui se rétracte, mais aussi les os de la mâchoire. C'est pourquoi on parle ici d'une inflammation de l'appareil de soutien des dents qui, si elle est grave, peut entraîner la perte des dents.

Sur ces images, tu peux voir la différence entre la gingivite et la parodontite : la gingivite est un stade préliminaire de la parodontite.

Bon à savoir

La perte de dents n'est pas la conséquence la plus grave d'une parodontite. Les bactéries peuvent pénétrer dans la circulation sanguine via les gencives et ainsi atteindre le cœur et le cerveau. Il est désormais scientifiquement confirmé que les personnes atteintes de parodontite présentent un risque accru d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral.

La gingivite est-elle contagieuse ?

Comme la gingivite est généralement une infection bactérienne, elle est également contagieuse et peut se transmettre par la salive. Par conséquent, si tu as une gingivite, ne partage pas les verres, les tasses et les couverts avec d'autres personnes et ne bois pas dans la même bouteille.

Les symptômes : Comment reconnaître une gingivite ?

Le premier signe est généralement le saignement des gencives : Lors du brossage des dents, le dentifrice recraché n'est pas blanc, mais rougeâtre. Croquer dans une pomme laisse un arrière-goût métallique et des traces rouges. Et lors du nettoyage des espaces interdentaires, du sang coule à travers les dents, bien que tu n'aies pas appuyé fortement avec la brosse interdentaire ou que tu n'aies pas glissé avec le fil dentaire. Si tu regardes ensuite la zone qui saigne, tu constates que la gencive est rouge et gonflée. Ce sont les symptômes d'une gingivite aiguë.

Une gingivite aiguë ne provoque généralement pas de douleurs et disparaît d'elle-même en une à deux semaines si tu fais particulièrement attention à bien te brosser les dents pendant cette période. Si elle ne disparaît pas, les médecins parlent de gingivite chronique, qui peut également être douloureuse. Les symptômes suivants peuvent apparaître :

  • Mal de dents
  • Douleurs à la mâchoire
  • Maux de gorge
  • Maux d'oreilles
  • Forte Mauvaise haleine (odeur de pourriture)
  • Du pus qui sort de la gencive lorsqu'on appuie dessus
  • Ganglions lymphatiques enflés
  • Inflammation de la muqueuse buccale

Bon à savoir 

En cas de gingivite, les gencives ne doivent pas nécessairement saigner. Les fumeurs, en particulier, souffrent souvent de gingivites sans saignement des gencives, car la muqueuse buccale est moins irriguée par les composants de la fumée de cigarette. Les fumeurs risquent donc de passer à côté d'une inflammation des gencives. 

Cas particulier : gingivite ulcéreuse nécrosante aiguë (GUNA)

La gingivite ulcéro-nécrosante aiguë est une gingivite dont l'évolution est particulièrement grave. Cette forme agressive de gingivite est très rare et survient surtout chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Une attaque massive de bactéries provoque des ulcères purulents sur la gencive. Conséquence : la gencive peut se nécroser. 

Les causes de la gingivite : D'où vient la gingivite ?

On estime que 80 % des adultes souffrent au moins de temps en temps de gingivites, souvent sans le savoir. On peut donc parler d'une véritable maladie populaire. Mais quelles sont les causes des inflammations gingivales ? Pourquoi sont-elles si fréquentes ?

Cause principale : manque d'hygiène buccale

L'amère vérité est que la cause la plus grave, et de loin, est un brossage de dents insuffisant. Notre cavité buccale est un véritable biotope pour d'innombrables bactéries qui se nourrissent des restes d'aliments. Plus tu laisses de restes d'aliments dans la bouche, plus les bactéries peuvent se propager rapidement. Elles produisent alors ce que l'on appelle un biofilm qui recouvre les dents et le sillon gingival. Les bactéries y sont bien protégées contre les défenses du système immunitaire et peuvent se multiplier à merveille. Résultat : la plaque dentaire se forme - et ce, en l'espace de 24 heures.

Si cette plaque dentaire n'est pas éliminée deux fois par jour à l'aide d'une brosse à dents, les bactéries prennent le dessus et libèrent des métabolites, des acides et des toxines qui attaquent la gencive. Le sillon - un sillon d'environ un à deux millimètres de profondeur à la jonction entre la dent et la gencive - est particulièrement sensible à cette attaque bactérienne. En effet, à cet endroit, la dent n'est pas fermement attachée à la gencive. Une fois que les sécrétions agressives des bactéries y sont arrivées, une inflammation de la gencive se produit. 

Plaque dentaire et tartre

Si tu n'élimines pas régulièrement la plaque dentaire, les minéraux de la salive s'y accumulent et la durcissent pour former du tartre. La différence entre la plaque dentaire et le tartre est que tu peux éliminer la plaque dentaire avec ta brosse à dents, mais pas le tartre. Le tartre ne peut être enlevé que par des professionnels dentaires à l'aide d'un équipement approprié. La surface rugueuse du tartre est un véritable havre de paix pour les bactéries, qui peuvent s'y multiplier à merveille et sécréter encore plus de métabolites toxiques qui enflamment les gencives.

Blessures de la gencive

Les plaies dans la gencive peuvent également provoquer une gingivite si des bactéries s'y installent. Les causes des blessures de la gencive sont multiples :

Se brosser les dents trop vigoureusement

Ceux qui pensent faire quelque chose de bien en se frottant les dents de toutes leurs forces se trompent malheureusement. Le bon brossage des dents repose sur deux principes : minutie et douceur. Si tu te brosses les dents avec une brosse dure, tu risques d'abîmer tes gencives. Si des bactéries se répandent ensuite dans la plaie, la gingivite est inévitable. En outre, les brosses à dents dures ne peuvent pas du tout éliminer complètement la plaque dentaire, car les poils sont trop rigides. Il est préférable de toujours te brosser les dents avec une brosse à dents souple à poils denses.

Bon à savoir

Même avec du fil dentaire, tu peux blesser tes gencives. Si tu tires le fil avec trop de pression à travers une zone étroite, il arrive souvent que l'on coupe accidentellement la gencive à pleine force. Une bonne alternative : les brosses interdentaires présentent un risque de blessure nettement moins élevé et sont plus faciles à manipuler.

Soins dentaires

Même après des traitements dentaires plus importants, comme une opération des dents de sagesse ou un traitement de racine, une gingivite peut survenir lorsque les bactéries pénètrent dans la plaie relativement importante. Dans la plupart des cas, la gingivite n'apparaît toutefois que brièvement après un traitement dentaire et disparaît rapidement. 

Points de pression dus aux appareils dentaires ou aux prothèses dentaires

Les porteurs de prothèses et d'appareils dentaires sont particulièrement menacés : des points de pression se forment souvent sur la gencive sous la prothèse ou l'appareil dentaire et s'enflamment facilement en raison de l'accumulation de bactéries.

Un autre facteur de risque avec les implants : Normalement, la circulation sanguine aide à évacuer les bactéries. Sur l'image ci-dessous, tu peux voir les connexions entre la gencive et la dent, ou entre la dent et l'os de la mâchoire. Cette circulation sanguine n'existe plus avec les implants. C'est pourquoi le sillon doit faire l'objet d'une attention particulière en présence d'implants.

Bon à savoir 

En cas d'inflammation de la gencive autour des implants, on parle de mucosite péri-implantaire. Le pendant de la parodontite sur les implants est appelé péri-implantite. Le risque de problèmes gingivaux autour des implants est élevé : on estime que jusqu'à 50 % des patients souffrent de mucosite péri-implantaire et jusqu'à 43 % de péri-implantite après un traitement par implants. Comment peut-on éviter cela ? Avec une bonne hygiène buccale, y compris le nettoyage des espaces interdentaires avec des brosses interdentaires spéciales pour les implants.

Les appareils dentaires posent en outre le problème de la plaque dentaire qui se fixe très facilement sur les bagues si le porteur de l'appareil ne les nettoie pas régulièrement - le lieu de prolifération idéal pour les bactéries responsables de gingivites. C'est pourquoi il est particulièrement important pour les porteurs d'appareils dentaires d'avoir une hygiène dentaire extrêmement soignée. Dans le cas contraire, une gingivite chronique risque de s'installer en raison de l'accumulation de bactéries autour des bagues.

Médicaments

Certains médicaments peuvent également favoriser les gingivites. Il s'agit notamment

  • Antihypertenseurs
  • les médicaments qui inhibent le système immunitaire (immunosuppresseurs)
  •  Antiépileptiques

Si tu soupçonnes que ta gingivite est due à un médicament, le mieux est de vérifier d'abord la notice d'emballage et de voir si la gingivite est mentionnée parmi les effets secondaires. Si c'est le cas, tu devrais vérifier avec ton médecin s'il existe une alternative. Ne te contente pas d'arrêter les médicaments.

Autres infections

Une infection peut exceptionnellement survenir même si l'on se brosse soigneusement les dents. Dans ce cas, ce sont des virus et des champignons qui sont en cause.

Infections virales

Lorsqu'un virus de l'herpès est à l'origine d'une gingivite, celle-ci devient particulièrement douloureuse : de petites cloques ou de petites plaies jaunes ou blanches apparaissent à l'intérieur de la bouche. La gencive est alors d'un rouge vif. On parle également de aphtes aigus . Un brossage des dents particulièrement soigneux n'est malheureusement d'aucune aide. Le mieux est d'utiliser une brosse à dents super souple et de se brosser les dents avec beaucoup de précaution pendant cette période. En règle générale, l'infection virale s'améliore en l'espace de deux semaines, même sans traitement. Un bain de bouche analgésique peut atténuer les symptômes. 

Infections fongiques

Une infection fongique dans la cavité buccale est le plus souvent Mundsoor . La raison en est souvent une croissance exceptionnelle des champignons après un traitement antibiotique ou en raison de la détérioration de l'état de santé général. La mycose buccale se caractérise par l'apparition de taches blanches effaçables sur les gencives, la langue et les coins de la bouche. La mycose buccale se traite avec un antifongique sous forme de bain de bouche ou de comprimés à sucer.

Les facteurs de risque : Qu'est-ce qui favorise les gingivites ?

Chez certaines personnes, les gencives se mettent à saigner dès l'apparition d'une légère plaque dentaire ; d'autres n'ont pas de problèmes de gencives, même en cas de forte accumulation de tartre. La raison peut en être une prédisposition héréditaire. Il existe toutefois d'autres facteurs de risque :

Maladies et déficiences

Certaines maladies favorisent l'apparition d'une gingivite. Il s'agit notamment:

  • Troubles du métabolisme
  • Diabète
  • Leucémie
  • Corona
  • Carence en vitamines
  • Carence en fer

Bon à savoir  

Chez environ un quart des enfants atteints de leucémie, une inflammation des gencives est le premier signe. Les cellules leucémiques migrent vers la gencive et y provoquent une inflammation. Comme lors d'une gingivite aiguë normale, les gencives sont rouges et enflées. Toutefois, en cas de leucémie, le saignement des gencives dure plusieurs minutes, voire plus longtemps encore, car la maladie perturbe la coagulation du sang.

Changements hormonaux

Lorsque l'équilibre hormonal est bouleversé, cela a des répercussions sur l'irrigation sanguine des gencives. Ainsi, les inflammations des gencives sont particulièrement fréquentes pendant la grossesse, la puberté, la ménopause et les règles. Pendant les trois premiers mois de la grossesse en particulier, la modification du taux d'œstrogènes provoque une très forte irrigation sanguine des gencives, qui deviennent ainsi plus sensibles et plus vulnérables. 

Fumer

Fumer détériore la circulation sanguine. Cela se fait particulièrement sentir dans les fins vaisseaux sanguins de la bouche : La sécheresse de la bouche ainsi que le manque de nutriments et d'oxygène favorisent les inflammations des gencives.

Stress et psychisme

Le stress et les tensions psychologiques ont un impact sur l'ensemble du corps en réduisant les défenses immunitaires, ce qui facilite la propagation des inflammations, y compris les gingivites. C'est également la conclusion d'une étude de l'université de Zurich qui a examiné la santé dentaire de 50 étudiants. La moitié d'entre eux étaient sur le point de passer leurs examens, tandis que l'autre moitié devait simplement faire face à la vie universitaire normale.

Résultat : la santé buccale des candidats s'était nettement détériorée le dernier jour de l'examen. Six des 25 candidats avaient développé de graves inflammations des gencives. Dans le groupe "sans stress", seul un participant à l'étude s'est plaint de nouveaux problèmes de gencives.

Sécheresse de la bouche

Lorsque la bouche semble desséchée, les inflammations de la gencive ont beau jeu. En effet, l'effet antibactérien de la salive, qui protège non seulement les dents, mais aussi les gencives et la muqueuse buccale des germes, fait défaut. Les bactéries peuvent ainsi se multiplier particulièrement rapidement et attaquer les gencives.

 

Sécheresse buccale : Causes et remèdes

Diagnostic de la gingivite : quand faut-il consulter un médecin en cas de gingivite ?

Si ta gingivite ne s'améliore pas, tu devrais aller chez le dentiste au plus tard au bout d'une semaine pour la faire examiner et prévenir d'éventuels dommages consécutifs à une parodontite. En règle générale, ton médecin reconnaît déjà la gingivite à l'œil nu. Pour vérifier si une parodontite menace, le dentiste mesure le sillon - le sillon entre la dent et la gencive - avec une sonde. Idéalement, ce sillon devrait avoir une profondeur inférieure à trois millimètres. Si elle est plus élevée, cela indique que des poches gingivales se sont déjà formées, ce qui est un signe de parodontite.

Le dentiste peut éventuellement prescrire des examens complémentaires : Une radiographie de la mâchoire montre si la parodontite a déjà entraîné une perte osseuse. Une analyse de la salive permet de déterminer le type de bactéries à l'origine de l'inflammation de la gencive. Ton médecin te recommandera alors une méthode de traitement appropriée. 

Traitement : Que faire en cas de gingivite ?

En cas de gingivite, une bonne hygiène dentaire est essentielle. Tu apprendras ici comment prendre soin de tes dents et de tes gencives pendant la gingivite et ce que tu peux faire d'autre. 

Une hygiène buccale minutieuse

Même si c'est désagréable et que cela peut même saigner dans certaines circonstances, le nettoyage minutieux des dents est une priorité absolue et constitue le meilleur remède contre une gingivite bactérienne. Une gingivite aiguë disparaîtra ainsi d'elle-même. Cependant, tu dois tenir compte de quelques points importants pour ne pas endommager davantage tes gencives. Le brossage des dents ne devrait pas être une torture, même en cas de gingivite. Il faut donc se brosser les dents avec douceur et précaution.

Quand et à quelle fréquence se brosser les dents ?

Pendant la gingivite, brosse-toi les dents comme d'habitude deux fois par jour pendant environ trois minutes - idéalement après le petit-déjeuner et juste avant d'aller te coucher. Veille à bien brosser toutes les zones dentaires afin d'éliminer complètement la plaque dentaire et les bactéries qui s'y trouvent.

Quelle brosse à dents utiliser en cas d'inflammation des gencives ?

Si tes gencives sont déjà enflammées et irritées, tu dois absolument utiliser une brosse à dents particulièrement souple. Tu éviteras ainsi des blessures supplémentaires de la gencive, un rétrécissement de la gencive et des douleurs lors du brossage des dents. En outre, les poils doivent être particulièrement denses pour que tu puisses emporter toute la plaque dentaire avec toi lors du brossage. 

En effet, plus une tête de brosse à dents est garnie de poils, plus ceux-ci doivent être fins et souples. Comme les poils durs ne sont pas particulièrement souples, ils ne peuvent pas du tout nettoyer la surface des dents.  

Bon à savoir 

Avec la brosse à dents CS 12460 de Curaprox, le nom est tout un programme : 12'460 poils superfins assurent une sensation de nettoyage tout à fait douce et respectueuse des gencives, tout en étant super profonde.

Quel dentifrice utiliser en cas d'inflammation des gencives ?

Évite absolument les dentifrices contenant des agents blanchissants agressifs, des abrasifs qui érodent l'émail des dents et des ingrédients nocifs comme le SLS (Sodium Lauryl Sulfate). Cette substance active est responsable d'un fort moussage, mais elle est soupçonnée d'irriter et d'assécher la muqueuse buccale. En cas de gingivite, le dentifrice doit favoriser la guérison de la gencive et ne pas irriter davantage la zone enflammée. Choisis donc de préférence un dentifrice doux avec des ingrédients naturels.

Bon à savoir

Le dentifrice Enzycal de Curaprox stimule la production de salive à l'aide de trois enzymes naturelles qui se trouvent également dans la salive. Ainsi, tu nettoies tes dents d'une part d'une manière particulièrement douce ; d'autre part, tu soutiens l'effet antibactérien de la salive et donc la guérison de la gingivite.

Nettoyer les espaces interdentaires

La plaque dentaire aime particulièrement se loger entre les dents. C'est un lieu de prolifération idéal pour les bactéries, qui attaquent également les gencives à partir de là. Pour éliminer ces bactéries, tu devrais nettoyer une fois par jour les espaces interdentaires avec une brosse interdentaire.

Le fil dentaire fait-il aussi l'affaire ? Je ne préfère pas. Il est scientifiquement prouvé que les brosses interdentaires nettoient mieux les espaces interdentaires que le fil dentaire. De plus, avec une brosse interdentaire, tu ne peux pas te couper accidentellement la gencive et aggraver ainsi la gingivite.

Il y a toutefois une exception : si tes espaces interdentaires sont trop étroits pour les brossettes interdentaires - cela peut par exemple se produire entre les incisives - le fil dentaire est le bon choix.

Pour illustrer l'efficacité des brosses interdentaires contre l'inflammation des gencives, voici quelques images :

La patiente s'est rendue au cabinet dentaire pour une gingivite. Là, L'hygiéniste dentaire lui a expliqué comment utiliser les brossettes interdentaires. Lors du premier examen, le taux d'inflammation était de 100 %. Après deux semaines, au cours desquelles la patiente a régulièrement nettoyé les espaces interdentaires avec une brosse interdentaire, le taux est tombé à 46 pour cent. Lors du troisième examen, un mois plus tard, l'inflammation était complètement guérie. 

Bon à savoir 

Si ta gingivite a déjà évolué en parodontite, tu peux utiliser la brosse interdentaire Perio plus spécialement conçue pour les patients atteints de parodontite, pour nettoyer en douceur les espaces interdentaires. 

Bain de bouche antibactérien à la chlorhexidine

L'étalon-or pour le traitement des inflammations dans la bouche est la substance active chlorhexidine qui, pour simplifier, tue toutes les bactéries dans la bouche. Parallèlement, les molécules de ce principe actif adhèrent à la surface des dents et à la muqueuse buccale, empêchant ainsi la formation d'une nouvelle plaque dentaire.

La chlorhexidine est disponible sous forme de bain de bouche, de pommade ou de gel, que ton dentiste te recommandera. Si l'inflammation ne touche qu'une petite partie de ta gencive, il est recommandé d'utiliser un gel qui peut être appliqué de manière précise. Si l'inflammation de la gencive est plus étendue, un bain de bouche est le bon choix.

Malheureusement, les produits d'hygiène dentaire à base de chlorhexidine ont aussi un côté obscur. Ils peuvent altérer le sens du goût et provoquer une coloration brunâtre des dents.

Bon à savoir 

Les bains de bouche et gels Perio plus de Curaprox contiennent, en plus de la chlorhexidine, du Citrox® - un extrait naturel d'orange amère qui renforce l'action de la chlorhexidine. Ainsi, les produits d'hygiène dentaire Perio plus se contentent d'une dose de chlorhexidine plus faible que d'habitude. Cela signifie moins de décolorations et aucune altération du goût.

Élimination de la plaque dentaire et du tartre chez le dentiste

Un bon brossage des dents ne suffit malheureusement pas à éliminer tous les dépôts bactériens, surtout si tu n'as pas toujours été très attentif à ton hygiène bucco-dentaire et que du tartre s'est déjà formé. Pour que ta gingivite puisse guérir le plus rapidement possible, les dépôts durs comme de la pierre sur lesquels les bactéries s'agglutinent devraient être éliminés chez le dentiste à l'aide d'appareils spéciaux. Ainsi, une nouvelle infection ne peut pas se produire en permanence. 

Alimentation

Pendant une gingivite, tu dois éviter les boissons et les aliments acides, comme les sodas et les fruits acides, afin que les gencives puissent bien cicatriser et ne soient pas irritées à nouveau. 

Médicaments

Si tu as de fortes douleurs comme symptôme associé, tu peux prendre un analgésique anti-inflammatoire dont la substance active est Ibuprofène pour lutter contre la gingivite. Si elle ne disparaît toujours pas au bout de quelques jours, tu devrais consulter un dentiste. En cas de gingivite particulièrement grave, ton médecin peut également te prescrire des antibiotiques.

Homéopathie

Certaines personnes ne jurent que par les remèdes homéopathiques, comme les globules contre les inflammations de la gencive. Le journal des pharmaciens allemands recommande Mercurius solubilis D12 en cas de gencives spongieuses saignant légèrement et Silicea D12 en cas de parodontite avec saignements des gencives et collets dentaires sensibles.

Toutefois, le magazine spécialisé conseille également de consulter un dentiste si la gingivite ne guérit pas. Si tu souhaites traiter ta gingivite avec des remèdes homéopathiques, le mieux est de demander conseil à un naturopathe.

Il est important de savoir : L'efficacité de l'homéopathie n'a pas encore été scientifiquement prouvée. Selon l'Association Helmholtz des centres de recherche allemands, l'amélioration des symptômes est due à ce que l'on appelle l'effet placebo, dans lequel la guérison est stimulée par le fait que les patients sont convaincus de l'efficacité du médicament - même si celui-ci n'est pas vraiment efficace.

Remède maison

En cas de gingivite, les remèdes maison qui ont un effet anti-inflammatoire et antibactérien sont utiles. Tu peux les utiliser pour préparer un bain de bouche qui accélérera la guérison de la gingivite et soulagera les symptômes. Tu peux te rincer la bouche plusieurs fois par jour avec les remèdes maison suivants :

  • Thé à la camomille, thé à la menthe, thé à la sauge, thé au gingembre et thé à la guimauve
  • Eau salée tiède
  • Eau chaude avec trois gouttes d'huile d'arbre à thé
  • Gingembre frais infusé à l'eau chaude

Veille à laisser refroidir suffisamment les liquides chauds pour ne pas t'ébouillanter en plus de la gingivite.

Remarque : les remèdes maison ont leurs limites. Si la gingivite ne disparaît pas, il vaut mieux la faire examiner par un dentiste

Prophylaxie : comment prévenir les gingivites

Il y a certaines choses que tu peux faire toi-même pour éviter la gingivite - ou sa réapparition. 

Une bonne hygiène buccale régulière

Comme le manque d'hygiène bucco-dentaire est la cause principale des gingivites, tu as ici le levier le plus efficace pour la prévention. Si tu veilles chaque jour à une hygiène dentaire particulièrement minutieuse, tu auras nettement moins souvent affaire à des inflammations de la gencive. En principe, l'hygiène bucco-dentaire normale ne diffère guère de celle recommandée pendant la gingivite. Seul le bain de bouche à la chlorhexidine est à proscrire. Voici encore une fois un aperçu des informations les plus importantes :

  • Brossez-vous les dents deux fois par jour pendant trois minutes, le matin après le petit-déjeuner et le soir avant de vous coucher.
  • Nettoyer les espaces interdentaires une fois par jour avec des brossettes interdentaires

Une alimentation saine

Dans une étude de la clinique dentaire universitaire de Fribourg, des scientifiques ont examiné le lien entre l'alimentation et la santé des gencives. Les participants ont été divisés en deux groupes : Un groupe s'est nourri selon le régime de l'âge de pierre (régime paléo) et n'a consommé que des légumes, des fruits, des noix, des graines, du poisson et de la viande. L'autre groupe s'est nourri "normalement", c'est-à-dire avec du sucre, de la farine blanche, des boissons non alcoolisées et de la charcuterie.

Résultat : les inflammations des gencives ont diminué de près de 50 pour cent dans le groupe de l'âge de pierre. Les glucides à traitement simple, contenus dans le sucre, la farine et autres, favorisent donc les inflammations gingivales. En revanche, les glucides complexes contenus dans les légumes et les fruits sont utiles pour lutter contre les inflammations.

Même si, du point de vue d'experts comme la Société allemande de nutrition (DGE), le régime paléo n'est pas à recommander sans réserve, on peut néanmoins formuler le conseil suivant en se basant sur l'étude des scientifiques de Fribourg : Veille donc à consommer le plus possible d'aliments "naturels" et à réduire les produits industriels contenant des glucides simples. 

Visites régulières chez le dentiste

Fais régulièrement contrôler ta bouche par ton dentiste, idéalement deux fois par an. Ton médecin pourra ainsi reconnaître directement les premiers signes d'une parodontite et mettre un terme à son aggravation. C'est important, car les dommages causés par la parodontite - par exemple la récession gingivale et la diminution de l'os de la mâchoire - sont irréversibles.

Nettoyage professionnel des dents

Le nettoyage professionnel des dents est une bonne mesure pour prévenir les gingivites, car les professionnels dentaires y éliminent le principal déclencheur : la plaque et le tartre. Même en se brossant les dents soigneusement et régulièrement, il est normal que des dépôts se déposent à certains endroits, que tu ne peux malheureusement pas éliminer même avec une brosse à dents. Si tu fais enlever ces dépôts une à deux fois par an, les inflammations de la gencive ont de mauvaises cartes à jouer. En outre, les professionnels dentaires polissent tes dents pour les rendre plus lisses, de sorte que la plaque dentaire n'y adhère plus aussi facilement. 

La gingivite chez les enfants

Les gingivites sont également fréquentes chez les enfants. Tu les traites de la même manière que pour toi-même : Le b.a.-ba d'une routine de brossage de dents approfondie. Vérifie que ton enfant se brosse effectivement les dents pendant trois minutes matin et soir.

Important : jusqu'à ce que ton enfant maîtrise l'écriture cursive de manière fluide, tu dois te brosser les dents toi-même au moins une fois par jour. C'est la seule façon de s'assurer que tous les endroits ont été atteints. Les enfants plus jeunes ne sont en effet pas encore capables, sur le plan moteur, de se brosser les dents de manière vraiment approfondie. Les enfants peuvent également se rincer la bouche avec des infusions anti-inflammatoires pour favoriser la guérison.

Si la gingivite persiste après une semaine, il est préférable de consulter un dentiste. 

Bon à savoir 

Les bébés aussi peuvent souffrir d'une inflammation des gencives - et ce, au moment de la poussée dentaire. Si les gencives sont rouges et enflées, tu peux appliquer un peu d'infusion de camomille sur la mâchoire à l'aide d'un coton et masser doucement les gencives - avec des mains bien lavées. Un anneau de dentition aide également ton bébé à faire ses dents en réduisant la pression.

Sources

Braun, Rüdiger: Stress geht aufs Gebiss, at: stern.de.

The German Nutrition Society (DGE): Steinzeiternährung: Paleo.

Dr. Hager Zahnärzte: Zahnfleischentzündung – ist ein blutendes Zahnfleisch eine Erkrankung?

Gesellschaft für Zahngesundheit, Funktion und Ästhetik (GZFA): Zahnfleischerkrankungen: Ursachen und Behandlung.

Gesundheitsinformation.de: Zahnfleischentzündung und Parodontitis.

Heinrich, Christian: Wirkt Homöopathie wirklich?, at: helmholtz.de.

Imai, PH et al.: Comparison of interdental brush to dental floss for reduction of clinical parameters of periodontal disease: a systematic review, in: Database of Abstracts of Reviews of Effects. 2012.

Korn, Simon: Zahnfleischentzündung, at: netdoktor.de.

Leading Medicine Guide: Zahnfleischentzündung - Informationen und Spezialisten.

Melzer, Martina: Zahnfleischentzündung: Was hilft?, at: apotheken-umschau.de.

NDR: Parodontitis: Gesundes Zahnfleisch durch natürliche Ernährung.

Sanz, Mariano et al.: Periodontitis and cardiovascular diseases: Consensus report, in: Journal of Clinical Periodontology. 2020.

Tiefenböck, Florian: Parodontitis, at: netdoktor.de.

Ubertalli, James T., Zahnfleischentzündung (Gingivitis), at: msdmanuals.com.

Winterhagen, Ines: Gegen Zahnschmerzen ist ein Kraut gewachsen, at: deutsche-apotheker-zeitung.de.

Woelber, J.P. et al.: An oral health optimized diet can reduce gingival and periodontal inflammation in humans - a randomized controlled pilot study, in: BMC Oral Health. 2017

 

All websites last accessed on 11 May 2023.

 

https://curaprox.ch/fr/blog/post/how-to-combat-gingivitis